Borinage : 16 croquis de Cécile Douard

Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s) : Goffin, Arnold; Douard, Cécile
Collection(s) : Université de Mons (UMONS)


Type d'objet représenté: Estampe, gravure
Lieu de conservation de l'objet original: Bibliothèque centrale
Titre: Borinage : 16 croquis de Cécile Douard
Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s): Goffin, Arnold (auteur)
Douard, Cécile (auteur)
Autre(s) identifiant(s): 1104/1539
Langue de l'objet original: Français
Résumé: Née à Rouen en 1866, Cécile Douard, de son vrai nom Leseine, est née de parents comédiens qui s’installent en Belgique à partir de 1870. Elle fréquente des écoles d’avant-garde dirigées par Isabelle Gatti de Gamond et Marie Popelin. Elle veut devenir peintre à une époque où les académies ne sont pas ouvertes aux filles. Cécile réside souvent à Mons où elle s’installe jusqu’en 1904. Elle réussit à convaincre Antoine Bourlard, directeur de l’Académie des Beaux-Arts à Mons, de devenir son mentor. De 1883 à 1886, elle suit, en élève libre, tous les cours donnés par Bourlard à l’académie. Outre ses œuvres consacrées au travail des femmes dans la mine, elle réalise de nombreux portraits de bourgeois et aristocrates montois. Elle perd la vue à l’âge de 33 ans. Elle surmonte cette épreuve en se consacrant à l’écriture, la musique et la sculpture. Après la mort de Bourlard, elle quitte Mons pour s’installer dans l’agglomération bruxelloise. Elle consacre une partie de son temps à la Ligue braille qu’elle présidera de 1926 à 1937. Elle décède à Bruxelles le 14 janvier 1941. En 1923 paraît Borinage, imprimé par les Arts Graphiques à Jarville-Nancy. Ce portfolio, préfacé par Arnold Goffin (1863-1934) reproduit 16 croquis réalisés par l’artiste entre 1889 et 1897. Cécile Douard, dès les années 1890, s’était consacrée à la peinture sociale en représentant la condition des femmes à la mine. Dans ces croquis, elle témoigne du vécu de ces femmes et de leur dur labeur en les dépeignant comme des victimes du travail, accablées et fatiguées. Cécile réalise des croquis de hiercheuses et glaneuses sur place. Elle est même descendue dans la mine. Elle fait venir ensuite celles-ci dans son atelier pour poser afin de réaliser ses tableaux.Grâce aux Amis des Bibliothèques de l’UMONS, la Bibliothèque centrale conserve dans ses collections de nombreux documents originaux (photographies, correspondance, coupures de presse et manuscrits) offerts par son amie Germaine Rimbout. Tous ces documents constituent le fonds Cécile Douard. (Christine Gobeaux)
Table des matières, sommaire du document original: 1. S. M. Marie-Henriette reine des Belges ; 2. Femme du Borinage, glaneuse de charbon ; 3. Femme assise sur un terril ; 4. Quatre femmes cherchant du charbon ; 5. Hiercheuse poussant un wagonnet ; 6. Deux hiercheuses avant la descente dans la mine ; 7. Le vieux chemineau ; 8. Glaneuses de charbon allant à la ville ; 9. Femme cherchant du charbon ; 10. Hiercheuses attendant la descente ; 11. Hiercheuse poussant du dos son wagonnet ; 12. Le grisou ; 13. Mineur en grève ; 14. Glaneuse de charbon ; 15. Pauvresse dormant ; 16. Botteresse du pays houiller.
Description physique de l'objet représenté: 1 portfolio, [4] p., 16 lithographies avec serpente imprimée ; (38 x 29 cm)
Décoration/Illustration(s) : 16 reproductions sous forme de lithographies de croquis de Cécile Douard
Mots-clés: Borinage -- Belgique -- Illustrations; Douard, Cécile (1866-1941) -- Œuvres
Fait partie du: Oeuvre protégée
URI/URL: http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=5875
Collection(s) :Université de Mons (UMONS)

Fichier(s) constituant ce document :

File
EST180008-pdf.pdf
Format: application/pdf
Type d'accès: Accès ouvert


Voir/Ouvrir

Tous les documents dans DONum-BICfB sont protégés par le droit d'auteur, avec tous droits réservés.