Xylotypes, incunables, post-incunables conservés à la Bibliothèque de Mons

Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s) : Piérard, Christiane; Arnould, Maurice-Aurélien
Collection(s) : Université de Mons (UMONS)


Type d'objet représenté: Livre, monographie
Lieu de conservation de l'objet original: Bibliothèque centrale
Titre: Xylotypes, incunables, post-incunables conservés à la Bibliothèque de Mons
Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s): Piérard, Christiane (auteur)
Arnould, Maurice-Aurélien (auteur)
Editeur: Université de Mons-Hainaut
Année de première publication ou diffusion: 1989
Lieu de création de l'objet original: Mons
Autre(s) identifiant(s): 2001/1551
Langue de l'objet original: Français
Résumé: Le terme « incunable » désigne tout livre imprimé en caractères mobiles, depuis l’invention de cette technique par Johann Gutenberg, vers 1454-1455, jusqu’à la date du 1er janvier 1501.Deux personnalités : Philibert Delmotte et Edmond Puissant ont permis de rassembler, à Mons, un fonds de quelque 300 incunables, conservés aujourd’hui dans la Réserve précieuse de la Bibliothèque centrale de l’Université de Mons. Philibert Delmotte (1745-1824) est le premier bibliothécaire de la Bibliothèque de l’École centrale du Département de Jemappes, créée en 1797, dont notre Bibliothèque est l’héritière. Pour alimenter la Bibliothèque de l’École centrale, il a rassemblé et trié les volumes confisqués aux bibliothèques des institutions religieuses et d’Ancien Régime, par le gouvernement de la République française. Il répertorie seulement 81 incunables alors que le catalogue imprimé, publié par Henri Watricq en 1852, en indique 173. Au final, 212 incunables nous sont parvenus. Ceux-ci proviennent des abbayes et couvents de Mons et du Hainaut (Saint-Denis-en-Broqueroie, Saint-Ghislain, Cambron, Épinlieu, Saint-Feuillien du Roeulx, Récollets, Minimes,…) et de quelques acquisitions réalisées par la ville de Mons lors de ventes publiques. Parmi ceux-ci, citons la Chronique de Nuremberg d’Harmann Scheldel publiée en 1493 chez Antoine Koberger dont les bois sont coloriés ou encore le Roman de la rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meung imprimé à Paris par Antoine Vérard. Le chanoine Edmond Puissant (1860-1934) est une personnalité bien connue des Montois pour ses collections nombreuses et variées qu’il a léguées à la ville de Mons en 1934. Font partie de sa bibliothèque quelques 104 incunables dont un exemplaire incomplet de la Bible à 42 lignes imprimée par Gutenberg fin 1454. Ces incunables ont rejoint, en 1960-1961, la Bibliothèque publique de la ville de Mons qui sera cédée en 1966 à l’Université. Le fonds Puissant reste la propriété de la ville de Mons. Christiane Piérard, conservateur honoraire de la Bibliothèque centrale, a réalisé le catalogue des incunables conservés à la bibliothèque et publié celui-ci en 1989 dans la collection des Répertoires des éditions universitaires de Mons. Le catalogue comprend plusieurs index : des ex-libris, des reliures, des imprimeurs, des éditeurs-libraires, des lieux d’impression et des filigranes. Il décrit également les impressions xylographiques conservées dans les collections de la Bibliothèque centrale. (Christine Gobeaux)
Description physique de l'objet représenté: 25,5 cm (XXXVI-259-[4] p.)
Décoration/Illustration(s) : 12 illustrations en noir et blanc extraites d'incunables
Mots-clés: Incunables -- Répertoires
Disciplines CREF: 5140
Fait partie du: Oeuvre protégée
URI/URL: http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=5851
Collection(s) :Université de Mons (UMONS)

Fichier(s) constituant ce document :

File
Xylotypes_incunables_post-incunables.pdf
Format: application/pdf
Type d'accès: Accès ouvert


Voir/Ouvrir

Tous les documents dans DONum-BICfB sont protégés par le droit d'auteur, avec tous droits réservés.