Catalogue des livres imprimés de la ville de Mons (tome second) - (1852)

Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s) : Watricq, Henri
Collection(s) : Université de Mons (UMONS)


Type d'objet représenté: Livre, monographie
Lieu de conservation de l'objet original: Bibliothèque centrale
Titre: Catalogue des livres imprimés de la ville de Mons (tome second)
Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s): Watricq, Henri (auteur)
Editeur: Imprimerie de L.-F. Moureaux
Année de création de l'objet original: 1852
Lieu de création de l'objet original: Bruxelles
Autre(s) identifiant(s): 0171
Langue de l'objet original: Français
Résumé: La Bibliothèque centrale de l’UMONS est l’héritière de la bibliothèque de l’École centrale du département de Jemappes créée en 1797. En 1804, elle est prise en charge par la ville de Mons suite à la suppression des Écoles centrales en 1802. Jusqu’en 1840, le seul outil pour repérer un document est un volume manuscrit complété au fur et à mesure des acquisitions mis à la disposition des lecteurs. Le Conseil communal insiste auprès de la Commission – instaurée en 1838 pour servir d’intermédiaire entre le bibliothécaire et les autorités communales – pour qu’elle prenne en charge la confection d’un catalogue. Il faudra cependant attendre l’arrivée de l’avocat Henri Watricq (1812-1893), qui succède à Adolphe Mathieu en 1844, pour que se concrétise l’édition du premier catalogue imprimé de la bibliothèque. La Commission décide d’adopter la division bibliographique admise en France et en Belgique qui était celle du « Journal de la Librairie » rédigé par Adrien Beuchot (1777-1851). Concrètement, le catalogue comprendra cinq grandes divisions : théologie, jurisprudence, belles-lettres, sciences et histoire. En 1845, le relevé des fonds s’élève à 14.471 volumes auxquels il faut ajouter quelques brochures et estampes. Le catalogue ne paraîtra qu’en 1852 suite à la complexité du travail au niveau de l’impression et du désistement de l’imprimeur Lesigne qui quitte la Belgique. Il comprend 8.549 notices réparties en deux volumes. Tiré à 300 exemplaires dont cent distribués gratuitement, il se vend mal en raison d’un prix trop élevé. L’article 37 du règlement de la Bibliothèque voté en 1840 prévoyait que le catalogue devait être révisé et réimprimé tous les dix ans. Mais le second catalogue ne paraîtra qu’en 1886 et 1887 sous la forme de deux suppléments qui comportent 6.189 notices. Cependant le coût élevé de l’impression et la consultation malaisée des catalogues imprimés font que l’on abandonne l’impression de nouveaux catalogues. Émile Hublard (1863-1927), qui succède à Henri Watricq en 1894, propose de remplacer le catalogue imprimé par un catalogue sur fiches dont les avantages sont nombreux : rapidité des mises à jour, coût moindre et correction aisée. Le catalogue sur fiches sera mis à la disposition du public en 1903 et est toujours consultable à la salle de lecture de la Bibliothèque centrale. Il sera abandonné au profit d’un catalogue informatisé dans les années 90. (Christine Gobeaux)
Description physique de l'objet représenté: 1 vol. ([4], 608 p.), 25 x 16 cm
Mots-clés: 0120
Disciplines CREF: Bibliothèques de l'Université de Mons -- Catalogues
Fait partie du: Oeuvre protégée
URI/URL: http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=4456
Collection(s) :Université de Mons (UMONS)

Fichier(s) constituant ce document :

File
imp150010-pdf.pdf
Format: application/pdf
Type d'accès: Accès ouvert


Voir/Ouvrir

Tous les documents dans DONum-BICfB sont protégés par le droit d'auteur, avec tous droits réservés.