Bibliothèque des instituteurs, ouvrage utile à tous ceux qui sont chargés directement ou indirectement de l'éducation de la jeunesse. Tome troisième

Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s) : Raingo, Germain-Benoît-Joseph
Collection(s) : Université de Mons (UMONS)


Type d'objet représenté: Périodique, revue
Lieu de conservation de l'objet original: Bibliothèque centrale
Titre: Bibliothèque des instituteurs, ouvrage utile à tous ceux qui sont chargés directement ou indirectement de l'éducation de la jeunesse. Tome troisième
Auteur(s), créateur(s), collaborateur(s): Raingo, Germain-Benoît-Joseph (auteur)
Autre(s) identifiant(s): 1601/212
Langue de l'objet original: Français
Résumé: La Bibliothèque des Instituteurs, fondée en 1819 par Germain-Benoît-Joseph Raingo (1794-1866), est le premier périodique pédagogique publié dans le sud des Pays-Bas. Les autorités lui accordent non seulement un subside mais recommandent également aux administrations communales de souscrire un abonnement. Les principaux rédacteurs en sont Pierre Louis Campion (1795-1843) instituteur montois et Théodore Joseph Dubuisson (1760-1836) instituteur puis professeur à l’école normale de la province de Hainaut. D’autres enseignants vont également y collaborer. En 1834, le ministre Rogier retire au journal les subsides nécessaires à son fonctionnement parce que Raingo, orangiste convaincu, a formulé des critiques à l’encontre du gouvernement belge. Un ultime numéro de seize pages paraît en 1841.Pendant 15 ans, ce périodique diffuse le savoir et les méthodes nouvelles en matière d’éducation ainsi que les arrêtés, circulaires, communications et instructions concernant l’enseignement. La Bibliothèque a commencé à paraître sous la période hollandaise alors que Guillaume encourageait l’éducation et l’alphabétisation. L’objectif principal est double puisqu’elle se veut un guide pour les parents dans l’éducation de leurs enfants et pour les jeunes instituteurs qui entament leur carrière. La Bibliothèque des instituteurs leur relaie les informations avec des extraits, des commentaires et des critiques sur les principales contributions pédagogiques de l’époque. En développant une véritable éducation parentale, les auteurs espéraient préparer un terrain propice au futur enseignement des instituteurs. Imprimée à Mons chez H.J. Hoyois puis en 1841 chez Manceaux-Hoyois, elle paraît tous les mois jusqu’en 1820 puis tous les deux mois jusqu’en 1825 avant de redevenir mensuelle. (Christine Gobeaux)
Table des matières, sommaire du document original: Onzième livraison p. 1 à 48, Douzième livraison p. 49 à 96, Table des unités (pl. hors-texte), Treizième livraison p. 97 à 136, Quatorzième livraison p. 137 à 184, Quinzième livraison p. 185 à 232, Seizième livraison p. 233 à 284, Table des matières p. 283 et 284
Description physique de l'objet représenté: [4], 284 p. ; 8°
Mots-clés: Enseignement primaire -- Belgique -- Périodique
Fait partie du: Oeuvre protégée
URI/URL: http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=3513
Collection(s) :Université de Mons (UMONS)

Fichier(s) constituant ce document :

File
BibInstit1821-pdf.pdf
Format: application/pdf
Type d'accès: Accès ouvert


Voir/Ouvrir

Tous les documents dans DONum-BICfB sont protégés par le droit d'auteur, avec tous droits réservés.